Présentation

Bio

«Elodie Mora raconte des histoires sans faire de tri entre ce qui est drôle, tragique, fantastique, absurde et imprévisible. Pour être au plus près de la vie. Car elle n’oublie jamais, Elodie, que tout est emmêlé, le rire et le sombre, sac de nœuds d’où jaillit finalement la vibrante étincelle... un condensé de vie!»

(conteurs en balade) 

Photo elodie

butinage en chemin...

 Elle a une formation universitaire en Arts du spectacleElle poursuit sa formation par l’exploration de la manipulation d’objets et du Clown, notamment avec Eric Blouet (2006-10)Depuis 2008, elle se forme à l’Art du récit et de la parole avec Rachid BoualiMichel Hindenoch, Chirine Al-Ansary. Elle a participé au labo de la maison du conte de Chevilly-Larue avec Abbi Patrix.

 

Concrètement, je me racontais des histoires comme tous les enfants avec la boîte de sucre au petit déjeuner. J'ai continué avec les objets et les marionnettes. Petit à petit, j'ai essayé sans...juste pour voir. Toute crue, sans rien d'autre que la voix et les histoires qui cascadent de la bouche. Les mots ont remplacé les objets et ont ouvert un univers immense qui tient dans la poche. 

 

Avec le travail du clown, j'ai cherché la présence au temps présent. Cette marche funambule, périlleuse et grisante, au travers d'un monde fragile et fou.

 

C'est avec Rachid Bouali que je découvre l'univers des Contes et du récit de vie. Après deux ans d'ateliers, je plonge dans mon histoire familiale et je fouille la langue! J'ai commencé par raconté des histoires glanées au creux de mes racines. Et me voilà propulsée en pleine guerre d'Espagne pour porter la parole de ceux qui ne sont plus. 

 

Je continue de chercher et d'expérimenter et je creuse le rêve avec Michel Hindenoch.

Conter et faire danser les fantômes..

 

MON CALEPIN À HISTOIRES regroupe des récits de vies de toutes origines, des contes traditionnels d'ici ou d'ailleurs, des mythes aux contes merveilleux, en passant par des nouvelles. Des histoires harponnent le coeur, les tripes et au-delà, en terra incognita. Elles font rire ou aboyer, elles touchent, elles troublent ou te laisse pantelant. C'est la vie qui passe. Juste le temps d'une histoire, voir si on peut étirer le temps. J'aime les histoires qui portent une parole de femme, celles qui parlent de la terre dessous nos pieds et du brasier du coeur. J'aime confronter l'absurde et la poésie qui émerge du quotidien. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Minus Théâtre

Elle monte Minus Théâtre en Décembre 2009. Son terrain d’expérimentation est le conte et l’objet. 

Minus théâtre c’est du grand théâtre avec rien!

Ce sont des aventures, de l’émotion, de l’amour, des bouleversements microscopiques, du déminage au gant Mapa, de la chevalerie en boîte de conserve, un coeur à fleur de peau, du Don Quichotte sur le radeau de la méduse...

C’est un théâtre qui ne se veut pas sérieux mais qui joue sérieusement un art simple et fragile. Un art du vivant, sincère, conçu avec presque rien et pour tous.

Voir les deux créations d'un théâtre minuscule qui se pose dans l'espace public pour une rencontre, rien que pour soi..

"A donde estas corazon" et "A fleur de peau"

Minus1b
×